Bali-Boo, l’alternative durable aux pailles en plastique en direct de Bali

J’ai découvert la Bamboo Crew au printemps 2017. On a parlé « pailles » et on s’est tout de suite compris. Un constat partagé sur l’étendue des dégâts liés au plastique, une envie commune d’éveiller les consciences sur l’urgence de la situation et d’accompagner tout un chacun dans une transition positive vers un monde plus durable… Et voilà que Frédéric et Diego décident de soutenir nos actions éco-citoyennes sur La Ciotat en nous offrant des pailles en bambou Bali-Boo ! Les nombreux participants des ApérOs Déchet ZérO de l’été (actions de ramassage de déchets sur les plages) ont ainsi eu la chance de découvrir ces jolies alternatives aux pailles en plastique pour siroter leurs boissons fraiches en mode 100% éco-responsable !

Et vous, connaissez-vous Bali-Boo ? Les deux fondateurs de la marque nous en disent plus sur leur chouette projet.

Bali-booPailles en bambou, pochette en tissu et goupillon © Bali-Boo

Qui se cache derrière Bali-Boo ?

Nous sommes deux trentenaires, Frédéric (Français) et Diego (Espagnol), vivant à Bali. Nous sommes des «Digitals Nomads» et nous nous sommes rencontrés il y a un an lorsque nous étions en coloc’. Nous partageons notre temps entre le travail, le surf, et les joies de la vie Balinaise !

Diego est le créateur d’Offcyclers, une plateforme dédiée à la promotion d’artistes et d’artisans créant des objets design réalisés grâce à des matériaux recyclés. Frédéric est développeur freelance et manage une agence de voyage spécialisée dans la plongée en Indonésie.

Bali-BooLa Bamboo Crew (de gauche à droite : Diego, Gitok, Wayan et Fred) © Bali-Boo

Pourquoi et comment est né votre projet ?

Habitant à Bali, nous constatons au quotidien l’impact dramatique du plastique sur l’environnement, notamment les sacs, les bouteilles, et évidemment les pailles. Bali est confronté à un manque cruel de moyens permettant de recycler les déchets, qui terminent pour la plupart dans les rivières, la jungle ou les rizières, et évidemment dans l’océan. Les pailles en plastique, de par leurs tailles et composition, sont particulièrement difficiles à recycler. En conséquence, elles terminent trop souvent ingérées par des mammifères, des oiseaux ou des poissons. Pour vous donner une idée du volume, les Etats-Unis à eux seuls consomment l’équivalent de 9 stades de football remplis de pailles chaque année !

The Bamboo Crew a donc été créé afin d’attirer l’attention sur les impacts terribles liés à l’utilisation de produits polluants dans la vie quotidienne, et de promouvoir l’utilisation de produits naturels et éco-responsables. Nous avons décidé de commencer par les pailles en bambou afin de montrer qu’il était possible d’avoir un impact positif sur l’environnement en utilisant des produits simples, naturels et recyclables, tout en créant des emplois et de la valeur pour les communautés locales balinaises.

Pour en savoir plus sur l’impact des pailles en plastique sur l’environnement : Des pailles en plastique ? Non merci ! / Bas Les Pailles
Bali-boo© Bali-Boo

Comment les pailles sont-elles fabriquées ?

Nous produisons nos pailles en bambou avec une famille Balinaise. Tous les bambous que nous utilisons sont cultivés dans le centre de Bali, sans aucun produit chimique ou pesticide. Ils sont complètement naturels. La transformation de la plante est réalisée à la main par des artisans balinais. En coupant uniquement les parties nécessaires, nous laissons les racines en terre afin de préserver l’équilibre de la nature. Nous prenons uniquement ce dont nous avons besoin !

Le bambou est la plante la plus résistante et durable au monde. Certaines variétés peuvent pousser jusqu’à un mètre par jour ! C’est une plante qui aide également à stabiliser les sols grâces à ses racines résistantes, ce qui, dans les régions tropicales telles que Bali, est un avantage certain lors de la saison des pluies. Grâce à son faible coût et la rapidité avec laquelle il pousse, mais aussi grâce à ses propriétés physiques alliant résistance et souplesse, le bambou est une alternative de choix à de nombreux matériaux polluants, tels que le plastique.

Chaque paille est ensuite nettoyée individuellement à l’intérieur comme à l’extérieur, toujours à la main et sans produit chimique. Afin d’éviter tout problème de propreté, nous les passons 20 minutes à la vapeur, puis nous les nettoyons à nouveau et les vérifions une à une avant de les ranger dans leur emballage. Nous prenons soin d’assurer un contrôle qualité à chaque étape afin d’offrir le meilleur produit possible, avec l’impact le plus faible sur les ressources naturelles !

Nos emballages sont en papier recyclé et recyclable, et les pailles sont non seulement réutilisables et lavables, mais également biodégradables. Totalement éco-responsable, notre produit est donc une alternative parfaite aux pailles en plastique.

Bali-Boo© Bali-Boo

Quels sont vos projets pour Bali-Boo ?

Nous souhaitons désormais élargir notre gamme de produits. Nous allons proposer par exemple des bols et des lampes en noix de coco, sculptées par des artisans balinais. Nous avons toujours pour objectif de mettre en valeur les produits et artisans locaux à travers les produits que nous proposons.

Une journée type à Bali pour la Bamboo Crew ?

Cela commence généralement par un café sur la terrasse, sous le soleil balinais, avec Diego, mon coloc et associé ! Nous faisons le point sur les demandes en cours, les envois à effectuer suite aux dernières ventes, un rapide tour sur les réseaux sociaux voir si l’on parle de nous, puis nous regardons où nous en sommes au niveau des stocks et de la production. Par la suite, comme dans toute société, il y a les activités moins sympas, comme la compta… des contraintes qui sont vite oubliées lorsque nous partons surfer une heure un peu avant le coucher du soleil… Les avantages de la vie balinaise ! 🙂

Vos trois gestes éco-responsables du quotidien ?

Ceux que nos parents nous ont inculqués ! Ne pas laisser couler l’eau lorsque l’on se brosse les dents, et ce particulièrement à Bali, car c’est une petite île dont les ressources limitées sont déjà surexploitées, notamment par l’industrie touristique.

Ensuite, évidemment, ne pas laisser la lumière allumée et utiliser la climatisation le moins possible. Il fait très chaud ici mais la clim’ consomme énormément d’énergie… Nous l’utilisons donc juste un peu le soir pour se reposer de la chaleur avant de dormir. 🙂

Pour finir, éviter à tout prix l’usage de plastique à usage unique. Que ce soit les sacs plastiques distribués dans les supermarchés, les pailles, gobelets, verres, couverts en plastique…  Ici nous sommes tous les jours confrontés aux déchets plastiques. La quantité utilisée est ahurissante. Mais heureusement il y a une prise de conscience qui donne bon espoir. Le gouvernement a banni les sacs en plastiques à usage unique par exemple, mais la mise en application prendra du temps.

bali-booA La Ciotat en 2017, les pailles Bali-Boo ont constitué un excellent support de sensibilisation à l’impact du plastique sur nos plages. Une alternative durable au tout jetable… qui en appelle à l’imagination des plus jeunes ! La Bali-boo se transforme alors en sarbacane, en fourchette, en instrument de musique ou en épée 🙂

Des initiatives éco-citoyennes ou associatives à Bali ?

Bye Bye Plastic Bags, une association lancée par deux jeunes filles pour militer contre l’usage des sacs en plastique à usage unique. Grâce à leur présentation TEDx, elles ont donné une forte visibilité à ce problème et réussissent à faire avancer les choses, bravo à elles !

EcoBali est une société qui s’occupe de récupérer et recycler les déchets. Un travail de titan, entre législation et mise en place du réseau. C’est une excellente initiative.

Gary Bencheghib de Make A Change World réalise des vidéos qui provoquent une grande prise de conscience, notamment celle qu’il a tournée il y a peu au sujet de la rivière Citarum sur l’île de Java en Indonésie, l’une des rivières les plus polluées au monde. Il l’a descendue avec son frère dans un canoë… en bouteilles plastiques !

Votre boisson favorite à siroter avec une paille Bali-Boo ?

Définitivement un smoothie, tôt le matin, avant que le soleil Balinais nous brûle la peau ! 🙂

bali-boo

© Bali-Boo

 

••• Bonus •••

La recette du Gado Gado… local et végétarien !

Par Fred : « Rien de tel qu’un bon Gago Gado ! C’est vraiment un plat typique, très simple, que l’on retrouve partout en Indonésie, un peu comme une salade locale. »

200 g de salade iceberg / 200 g de chou blanc / 200 g de concombre /4 petites tomates / 150 g de haricots mungo / 2 échalotes / 1 gousse d’ail / 30 g de beurre de cacahuètes / 50 ml de lait de noix de coco non sucré /1 cuillère à café de cassonade / 2 cuillères à soupe de sauce soja / 1 cuillère à soupe de jus de citron /1 à 2 cuillères à café de sambal olek /150 g de yaourt /2 œufs durs

•••

  1. Lavez et essorez la salade.
  2. Lavez le chou et coupez les feuilles finement.
  3. Épluchez le concombre. Lavez les tomates et coupez-la finement ainsi que le concombre.
  4. Lavez les haricots mungo. Épluchez les échalotes et l’ail. Mélangez avec le beurre de cacahuètes, le lait de noix de coco, le sucre, la sauce de soja, le jus de citron et le sambal olek.
  5. Ajoutez le yaourt. Pelez les œufs et coupez-les en quartiers.
  6. Disposez les feuilles de salade dans des assiettes.
  7. Répartissez les légumes et versez un peu de sauce dessus. Décorez avec les quartiers d’œufs et voilà !

Une recette qui donne une irrépressible envie de s’évader. A défaut de pouvoir s’envoler pour Bali, on ferme les yeux en sirotant un bon jus frais avec sa paille Bali-Boo… et c’est parti ! 😉

bali-boo
© Creative Commons Pixabay

Envie d’en savoir plus ?

Vous pouvez contacter la Bamboo Crew via leur site et les suivre sur les réseaux sociaux : Facebook et Instagram.

Et vous, que pouvez-vous faire pour changer la donne ?

  • Commandez sans paille ! Et soutenez les commerçants engagés qui ne servent plus de pailles en plastique.
  • Signez la pétition pour l’interdiction des pailles en plastique en France et rejoignez les 96 000 signataires.
  • Parlez-en à votre entourage et aux restaurateurs de votre quartier.
  • Soutenez Bas Les Pailles.
  • Participez à la projection du film Straws organisée à La Ciotat le 18 avril 2018 (plus d’infos à venir).

A bientôt !

Meli Green Seed

 

Des pailles en plastique ? Non merci !

ApérO Déchet ZérO : une initiative éco-citoyenne à découvrir à La Ciotat !

Laissez une empreinte positive sur le monde... PARTAGEZ !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *