[Coup de cœur] Voir la mode autrement avec Mode Chinée

Aujourd’hui, je vous emmène dans ma boutique coup de cœur de La Ciotat : Mode Chinée, une jolie adresse pour se faire plaisir de façon écologique, économique et originale, guidées par les conseils bienveillants de Fany Munoz-Barranco.

Mode ChinéeL’univers de Mode Chinée

 

Nichée dans la petite rue des Frères Blanchard au cœur de de La Ciotat, Mode Chinée a été créée en mars 2015 par Fany Munoz-Barranco, originaire de Maine-et-Loire mais installée dans le sud de la France depuis plus de 20 ans. Après avoir travaillé au sein de l’entreprise familiale dans la vente d’articles de golf, elle décide d’écouter ses envies et d’ouvrir sa boutique de vêtements et accessoires de seconde main.

Passionnée de vintage, Fany explique qu’elle puise son inspiration dans la mode de Brooklyn, où le style se crée à partir de tout et de rien dès lors qu’on ose être soi-même en portant ce qui nous fait plaisir, indépendamment des codes et des tendances du moment. Une philosophie qui s’incarne jusque dans la décoration de sa boutique où des éléments naturels tels que le bois, l’osier, les végétaux, se mêlent harmonieusement à des objets hétéroclites : cage à oiseaux, machines à coudre et à écrire, chaises à palabres africaines côtoient raquettes de badminton vintage et autres tentures colorées.

Mode ChinéeFany ne chine pas que des vêtements

 

Aux antipodes d’une mode jetable que l’on consomme de manière compulsive, Fany nous propose des pièces de seconde main chinées avec amour, sélectionnées pour leurs coupes, leurs matières, leurs couleurs. Du vintage, mais pas seulement, pour séduire un plus grand nombre de personnes. « Je prends mon temps pour choisir chaque pièce, je sais d’où elle vient, je connais son histoire… C’est beau de voir la transformation d’une fripe abandonnée devenant un joli vêtement mis en valeur dans ma boutique », m’explique Fany. Avec son souci du détail, elle prend soin de laver et repasser chaque pièce qu’elle passe ensuite au peigne fin pour traquer un fil qui se fait la ma(i)lle, une bouloche récalcitrante ou encore une tâche qu’elle s’amusera à masquer avec un bout de tissu pour créer ainsi une pièce unique.

Mode ChinéeMode ChinéeSource d’inspiration, une coupure de journal avec des femmes de Brooklyn est épinglée à l’arrière de la caisse de Fany

 

Passer la porte de Mode Chinée, c’est découvrir en douceur l’univers créatif de Fany. C’est accepter de se laisser chambouler dans ses habitudes de consommation. C’est apprendre à voir la beauté dans l’imperfection de vêtements chargés d’histoire. C’est se laisser guider par les couleurs, par ce qu’elles nous évoquent. C’est prendre le temps de s’écouter, de rêver et pourquoi pas, de s’amuser.

Car il est difficile de passer en coup de vent chez Fany. Même si les articles sont tous joliment exposés, suspendus à des branches de bois flotté ou disposés sur une table vintage, il faut du temps pour tout parcourir des yeux, effleurer les tissus, dénicher une pièce qui ne laisse pas indifférent, jauger de l’œil si c’est la bonne taille et se décider à passer en cabine, pour se surprendre à essayer et à s’aimer dans des vêtements qu’on n’aurait pas imaginé sur soi.

Et c’est ce qu’apprécie le plus Fany :

« Pour moi, la mode est un amusement. Venir dans ma boutique, c’est retomber en enfance. Combien de clientes me disent qu’elles n’ont pas le temps et finissent par essayer tout le magasin ! Elles passent un bon moment, on rigole,  j’aime ses moments de partage ».

On profite donc de cette parenthèse suspendue pour écouter ses ressentis et s’écouter les un(e)s les autres… si bien que Mode Chinée devient très souvent un lieu de discussions entre Fany et ses clientes, où les énergies positives s’échangent aussi bien que les mots, les confidences. « Chi », qui se retrouve dans « Mode Chinée », signifie d’ailleurs « énergie »…

Fany de Mode ChinéeMode ChinéeMode ChinéeDu fleuri, de l’uni, du jeans, des pois, des rayures et une explosion de couleurs

 

Pour moi qui ai décidé il y a plus d’un an de réduire ma consommation globale et de tourner le dos à la mode conventionnelle en faveur d’une mode plus responsable, Mode Chinée est la boutique idéale, alliant « écologie, économie et originalité », comme le promeut son slogan. Donner une seconde vie à des vêtements abandonnés, prendre le temps de dénicher la perle rare, accepter que cette perle rare ne soit pas à ma taille, revenir plus tard et tomber sous le charme d’une jolie pièce qui avait échappé à mon œil de lynx, repartir avec mon trésor recyclé, emballé dans du papier brun et fermé par un lien de laine bleu, satisfaite de mon achat slow fashion à prix tout doux… J’aime !

[Pour en savoir sur la slow fashion, je vous invite à (re)lire cet article dans lequel je partage mon cheminement sur le sujet : Paulette Market, la slow fashion à portée de tous]

 

Mode ChinéeMode ChinéeAccepter que ces jolis escarpins vintage ne soient pas à ma taille (si vous faites du 37,5, ils sont pour vous !)

 

Mode Chinée et l’énergie qui s’en dégage m’ont redonné le goût de me faire plaisir à travers les vêtements, en m’ôtant toute culpabilité et en stimulant ma créativité vestimentaire, qui s’était quelque peu endormie en refusant de consommer la mode aveuglement.

J’y ai trouvé, en plusieurs visites, une chemise bleue à pois, un gilet bleu à pois (oui, je suis dans ma période bleue et pois…), un petit pull beige manches ballons, une tunique brodée écrue, un débardeur en maille, un top nude La Perla, une paire de sandales compensées, un joli foulard fleuri… Et cela m’a fait un bien fou de renouveler un peu ma garde-robe défraichie !

Mes petites trouvailles à Mode ChinéeUn aperçu de mes petites trouvailles chez Mode Chinée

 

▷ B O N U S ◁

Les bons plans éco-responsables de Fany

► Ses 3 coups de ❤ S L O W  F A S H I O N

  • Chemin faisant, une boutique de vêtements vintage située 69, cours Julien à Marseille.
  • Blow Up Vintage Store, la friperie vintage d’Aix-en-Provence.
  • Hippy Market, le plus grand réseau mondial de vêtements vintage, avec des boutiques à Paris et à Nice.

► Ses 3 coups de ❤ N A T U R E

Quand elle ne chine pas, Fany s’évade dès qu’elle le peut pour se reconnecter à la Nature.

Mode Chinée

Et vous, êtes-vous tentées de voir la mode autrement ?

Belle journée,

Meli Green Seed

[Si ce sujet vous a plu, je vous recommande de lire : Paulette Market, la slow fashion à portée de tous]

Laissez une empreinte positive sur le monde... PARTAGEZ !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *