Into the wild : de la route des vins à Ceres

Le voyage vers les contrées sauvages de l’ouest de l’Afrique du Sud débute aujourd’hui. On y va ? Pour resituer le contexte de ce voyage, faites un tour sur les deux articles précédents : Road trip dans l’ouest de l’Afrique du Sud (intro) et L’itinéraire jour par jour.

 

Mitchell's pass, South AfricaCol Mitchell, sur la route entre Paarl et Ceres

 

Et l’aventure commence… dès l’aéroport !

Arrivés à l’aéroport de Cape Town, nous sommes accueillis par Stephen de Zebra Camper Hire. Il nous conduit à notre engin : un 4×4 (pas du tout écolo… cf. mon manifeste contre le 4×4), équipé de deux tentes sur toit, qu’il nous présente dans les détails. Le briefing-checking se prolonge au fur et à mesure que nous nous apercevons que des éléments manquent sur l’inventaire, qu’une serrure sur le côté du coffre ne ferme pas et qu’on ne dispose pas de la clé, qu’il n’y a qu’une roue de secours au lieu de deux… Il est ainsi décidé que nous achèterons nous-mêmes ce qui fait défaut, en le mentionnant noir sur blanc sur le contrat, tandis que Mister O improvise un système de sécurité sur la porte grâce à des sangles. Près de deux heures se sont déjà écoulées.

Nous partons ensuite nous ravitailler en vivres pour les prochains jours… et changer la batterie de la voiture qui montre déjà des signes de très grande faiblesse (avec l’accord de Zebra qui s’engage à nous rembourser). Il s’avère qu’elle est effectivement à deux doigts de rendre l’âme… Ça commence bien !

 

A Paarl : les joies du camping

Berg River Resort, Camping in South AfricaAu Camping, le long de la Berg river

 

Nous nous dirigeons finalement vers notre premier camping où nous passerons deux nuits : Berg River Resort, à Paarl. Comme nous nous y sommes pris très tardivement pour organiser notre voyage et réserver les hébergements, nous n’avons pas d’emplacement réservé spécifiquement et le propriétaire nous propose de squatter l’espace dédié aux visiteurs de jour. Cette option nous va parfaitement bien car cela nous permet d’être dispensés de voisins et de disposer d’une grande pelouse arborée avec braai perso et jeux pour enfants à portée de vue.

L’avantage de ce camping est son accès à la rivière ainsi que sa localisation sur la Route des vins. Cela mis à part, il s’agit d’un camping très fréquenté (en particulier à cette saison), à mille lieux du mode « into the wild » recherché, où il faut accepter (ou pas) de partager des sanitaires peu rutilants avec les autres. En fait, je n’ai pas accepté : l’attente hallucinante à la douche alors que le pays souffre d’une sécheresse historique m’a mise hors de moi et j’ai fini par me laver dehors grâce à notre douche solaire, dans une cabine improvisée entre la table pliante et une serviette (avec savonnette bio maison, je précise) !

Le soir, petit braai (BBQ sud-africain) des familles pour se mettre en jambe (oui, moi aussi je braai : des légumes, de l’halloumi, du maïs, du garlic bread et plein d’autres trucs végétariens que je partagerai dans un prochain article), avant de passer notre première nuit sous nos tentes perchées, avec prise au vent maximum qui nous secouait pas mal… j’ai cru toute la nuit qu’on cherchait à nous détrousser… (mais non en fait).

 

A la recherche (infructueuse) des vins bios

Paarl, South AfricaA Paarl

 

Le triangle Paarl-Franschhoek-Stellenbosch est réputé pour ces nombreux vignobles nichés dans un cadre exceptionnel. J’apprécie y retourner pour la deuxième fois, avec en ligne de mire la visite de domaines produisant des vins biologiques. J’avais déjà visité Avondale à travers un eco-safari dans les vignes lors d’un précédent voyage (cf. mon article sur les Bons plans Green à Cape Town), et nous avions beaucoup apprécié. Cette fois, je mets le cap sur Joostenberg, qui propose des pique-nique en plus de produire des vins biologiques. En fait, le domaine n’est pas accessible aux visiteurs et aucune dégustation n’est proposée. Nous nous contentons donc du pique-nique, correct mais pas extraordinaire non plus, avec une dégustation de bière à la brasserie Stellebosch Brewing Co attenante.

Nous partons alors tenter notre chance à Reynekes, près de Stellebosch. La route qui nous mène sur les hauteurs des coteaux est splendide. Nous trouvons porte close ici également car les dégustations se font sur rendez-vous uniquement ! Nous poursuivons notre chemin vers Franschhoek et nous rabattons sur un grand domaine, en désespoir de cause : La Motte, qui produit son vin en agriculture raisonnée. Le jeune homme en charge de nous accompagner dans la dégustation n’a pas su vraiment nous expliquer la différence entre « organic » et « biological », mais il semblerait que La Motte n’ait plus l’appellation bio car cela impactait les rendements. Business is Business. En somme, le cadre est élégant, la dégustation soignée, mais c’est un peu l’usine…

Wine Route, South AfricaSur la route des vins

 

Ensuite, direction Franschhoek, charmante bourgade où des Huguenots d’origine française y trouvèrent refuge au XVIème siècle. Ne soyez donc pas surpris de croiser un peu partout des noms à consonance française ! Il fait bon déambuler (à pied, alléluia !) dans la rue principale de Franschhoek où les petites boutiques jouxtent de mignons restaurants et bars. Vous y trouverez même une pâtisserie qui vend du chocolat belge (petit craquage possible : une assiette de fruits frais à tremper dans du chocolat fondu…).

Le lendemain, nous visitons la ferme de Fairview, qui propose une dégustation de fromages, de vin ainsi qu’un restaurant. L’entreprise est engagée dans une politique de responsabilité sociale et environnementale, et a notamment pris un certain nombre de mesures pour réduire ses émissions de gaz à effets de serre (Fairview est la première fromagerie reconnue Carbon Neutral en Afrique). Cela n’en reste pas moins un véritable repaire à touristes où les vins et les fromages sont assez passe-partout (ce sont ceux que vous trouverez au supermarché), mais où nous avons bien mangé.

 

Ceres, la vallée des fruits

La route de Paarl jusqu’au parc national du Tankwa Karoo étant trop longue, nous faisons halte près de Ceres, petite ville nichée au sein d’une vallée verdoyante qui produit la majorité des fruits et jus de fruits du pays. Entre Paarl et Ceres, ne manquez pas le point de vue situé au col Mitchell (Mitchell’s pass), c’est très beau.

Le camping Petervale Guest Farm où nous avons passé la nuit est agréable avec ses grands emplacements au cœur de la forêt, ses sanitaires en bois et son petit lac. C’est aussi une ferme bio qui produit des pommes, des poires, des amandes et des légumes (seuls des petits jus de pomme étaient disponibles quand nous y étions).

Ceres, South AfricaHalte à Ceres :
braai, check de l’tinéraire, réparation de tongs à la Mc Gyver (et hop, un doigt entaillé à l’Opinel…), baignade et dégustation de jus de pomme de la ferme bio de Petervale

 

La journée se termine sur un beau ciel étoilé qui nous offre une nuit paisible, avant que nous n’abandonnions progressivement la civilisation et les routes goudronnées dès le lendemain…

Direction Tankwa Karoo National Park !

→  Par ici 

L e t’ s  g o  t o  t h e  w i l d :-)

Road trip in South AfricaOn the road again, oh yeah !

 

Je vous retrouve prochainement pour la suite de l’aventure. La vraie.

Retrouvez les articles précédents sur le road-trip :

A bientôt,

Meli Green Seed

 

Laissez une empreinte positive sur le monde... PARTAGEZ !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Un Commentaire

  1. Vite la suite ! Le Tankwa Karoo a l’air dingue!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *